<< Retour au dialogue

RUCHES MUNICIPALES

Objectif :

Conserver et multiplier les abeilles sur le territoire pessacais


En quoi le projet intervient-il dans la Transition Écologique ? :

Les abeilles sont en voie de disparition...sauf en ville. C'est une occasion de les protéger, de les multiplier, et de permettre les pollinisation des arbres fruitiers plantés à Pessac, notamment avec "Un jour, Un arbre"

Quel est l’impact écologique identifié ? :

Sauvegarder les abeilles en leur offrant un habitat protégé des pesticides, puisque Pessac applique le règlement.

En quoi est-il innovant et exemplaire ? :

D'autres villes ont déjà mis des ruches sur le toit de bâtiments, Bordeaux aussi je crois. Il est plus exemplaire qu'innovant.

Quels sont les besoins nécessaires pour la réalisation du projet ? :

Quelques dizaines d'euros par ruche. On pourrait en mettre de nouvelles chaque année.

Planning prévisionnel :

Je ne suis pas un spécialiste, mais il me semble que c'est au printemps qu'on installe les ruches, au moment où les températures se réchauffent et des premières floraisons

Coût total du projet (€) :

800

Détail du Coût du projet :

On peut confier la réalisation à un apiculteur Pessacais ou Girondin, qui récoltera du miel. Ou bien la ville de Pessac est maîtresse d'œuvre et nous pourrons acheter du miel de Pessac, lors du printemps du Bourgailh, par exemple.

Quelles difficultés pensez-vous rencontrer et comment pensez-vous les surmonter ? :

Je ne pense pas qu'il y ait de difficultés, ni auprès des habitants, ni techniques.

Comment voyez-vous le projet sous 1 an ? :

On pourrait commencer par quelques ruches au Bourgailh ou au Bois des Sources du Peugue… ou sur le toit de la mairie, comme cela se fait à Paris.

Notes ou commentaires particuliers à ajouter :

C'est un complément à la convention avec la LPO, c'est afficher encore une fois (extinction de l'éclairage la nuit) un engagement pour la biodiversité.


Publiée automatiquement
Créé il y a 6 mois par Roger Lévy