<< Retour au dialogue
Nature et environnement

LUTTE ANTI-VECTORIELLE COLLECTIVE par les poissons consommateurs de moustiques

Objectif :

Amélioration de l'enrichissement des bassins/eaux stagnantes publiques en poissons consommateurs de moustiques tigres

Description :

En quoi le projet intervient-il dans la Transition Écologique ?



Ce projet répond à une problématique de qualité de vie et de prévention de maladies vectorielles liées au moustique tigre. Ce projet représente une solution naturelle, évitant l'emploi de produits phytosanitaires potentiellement toxiques pour l'Homme, l'écosystème et l'environnement.



Quel est l’impact écologique identifié ?



Ce projet n'a aucune conséquence néfaste sur le plan de l'environnement local, tant sur la population que sur la faune et la flore.



En quoi est-il innovant et exemplaire ?



Il s'agit d'un projet innovant puisque cette solution simple n'est pas proposée de manière significative à l'heure actuelle sur le territoire pessacais. Il est également exemplaire puisqu'il s'agit d'une solution naturelle à un problème d'actualité et futur et risquant de compromettre un jour la santé des Pessacais.



Dans quel intérêt, pour le territoire de Pessac, le projet intervient-il ?



Ce projet permet une amélioration de la qualité de vie des habitants, ainsi qu'une prévention efficace de maladies vectorielles potentiellement grave (ex: dengue, chikungunya, Zika).



Quels sont les besoins nécessaires pour la réalisation du projet ?



Achat de poissons consommateurs de larves de moustiques pour peupler les bassins d'eaux stagnantes.



Planning prévisionnel :



Dès le budget validé, le projet est applicable rapidement selon deux phases:



-achat des poissons spécifiques



-introduction des espèces dans les bassins d'eaux



Coût total du projet (€) :



1000



Détail du Coût du projet :



1 couple de gambusie coûte 2 euros 1 couple de gambusie peut engendrer environ 50 alevins en moyenne il y a 6 principaux bassins à Pessac de surfaces différentes but: Introduire environ 150-200 gambusies par bassin qui se reproduiront ensuite



Quelles difficultés pensez-vous rencontrer et comment pensez-vous les surmonter ? :



Connaitre la présence ou non de prédateurs du gambusies (exemple : brochet) en faisant appel aux responsables des bassins, afin d'identifier si le projet est réalisable dans chaque bassin



Comment voyez-vous le projet sous 1 an ?



Réalisé et entretenu grâce à la reproduction naturelle des poissons Notes ou commentaires particuliers à ajouter : Cette demande s’inscrit dans un souci de la qualité de vie des Pessacais mais aussi de leurs santé, qui pourrait être compromise par ces vecteurs de diverses maladies virales (ex : dengue, chikungunya, zika) et parasitaires. Differentes type de poissons pourraient être envisagés : poissons « tête-de-boule" ou gambusie ou ide mélanote, en fonction des prédateurs possibles ou des effets de leur intrudction sur les autres populations de poissons.

Soumis au vote
Créé il y a 21 jours par antoine

Voter

15 sélections